Abbaye Notre-Dame à Argentan

benargentan fiche

Localiser

A propos

L’histoire de notre monastère

L’abbaye a été fondée à Almenêches (à 15 km d’Argentan) à la fin du VIIe siècle par saint Évroul. Détruit par les Normands, restauré vers 1060, le monastère adopte la Règle de St Benoît. Réformé par Fontevrault au XVIe siècle puis transféré à Argentan par ordre de Louis XV (1736), le monastère, dispersé à la Révolution, se regroupa de nouveau en 1822. Le prestige de la dentelle lui évita l’expulsion au début du XXe siècle, mais la bataille de Normandie le détruisit en 1944, obligeant la communauté à se replier à Sées. En 1958, elle put s’installer dans un monastère reconstruit, à Argentan en bordure de la ville.

Le monastère aujourd’hui

La communauté de l’Abbaye Notre-Dame à Argentan, d’environ 35 sœurs, s’applique à chanter dans la beauté la louange de Dieu, avec la liturgie de Paul VI et en chant grégorien.

Cherchant Dieu en toutes choses, mettant leur joie à vivre ensemble, les moniales s’adonnent au travail manuel dans les ateliers de sérigraphie, calligraphie, enluminures, à travers l’art de la dentelle et l’entretien d’un jardin potager et d’une ferme. Leur accueil garde une dimension familiale.

Quelques particularités de notre monastère

Dans la crypte, une importante relique de Ste Opportune (Abbesse du VIIIe) est vénérée en particulier par les foyers désirant un enfant.

Les moniales exécutent de la dentelle à l’aiguille, avec le point d’Argentan dont elles ont l’exclusivité.

 

A propos

sdm_0012_ordre-benedictine

  • Diocèse : Séez
  • Province ecclésiastique : Rouen

Contacter notre monastère

Monastère Notre-Dame
2 rue de l’ Abbaye
61 200 ARGENTAN