Abbaye Sainte-Marie de Maumont à Juignac

maumont_bénédictines fiche 1

Localiser

L’histoire de notre monastère

L’Abbaye Ste Marie de Maumont (diocèse d’Angoulême) doit son existence à Mère Gertrude Coullaud, bénédictine de Notre-Dame des Anges à St Maixent (Deux-Sèvres). Elle était maîtresse des novices dans ce petit monastère, fondation du Prieuré de Lencloître, lui-même fondation de Fontevrault.En 1792, la Révolution l’obligea à se réfugier dans sa famille, à St Jean d’Angély.
En 1816, Mère Gertrude Coullaud regroupa autour d’elle quelques religieuses, faisant l’achat d’un « logis » : elle utilisait pour cela une somme léguée, avant leur dispersion, par une poignée de bénédictins mauristes de St Jean d’Angély, destinée à « rallumer le flambeau »!
En 1827 le monastère Notre-Dame des Anges fut officiellement fondé. Il se développa par la suite avec l’aide de l’Abbaye de Pradines. En 1957, la ville encerclant de ses constructions l’enclos des moniales, le transfert de l’Abbaye fut décidé : le château de Maumont en Charente accueillit la communauté qui prit le nom de Abbaye Sainte-Marie de Maumont à Juignac.

Le monastère aujourd’hui

À Maumont, notre communauté compte une cinquantaine de sœurs. Les journées se partagent entre la louange, la vie fraternelle, le travail. Notre office liturgique unit la tradition grégorienne et des compositions contemporaines en français : Vigiles à 5 h 30, Laudes à 7 h 30, Eucharistie à 8 h 50 ;  travail jusqu’à Sexte à 12 h 30, repas suivi de None ;  Vêpres à 17 h 15, Complies à 20 h 05.
La plupart des moniales actives travaillent à l’atelier de reliure artisanale (www.maumont.com), mais notre communauté a aussi un atelier de vêtements liturgiques, et une librairie-magasin de produits monastiques.
Enfin, selon la tradition monastique bénédictine, notre hôtellerie accueille des hôtes, les accompagne dans la découverte de la liturgie, la lecture de l’Écriture… et offre au long de l’année quelques temps forts de réflexion sur la vie chrétienne.
En 1996, nous avons répondu à l’appel de Mgr Sarah, alors archevêque de Conakry, qui souhaitait offrir à son Église un monastère : alors a commencé la fondation du prieuré Ste Croix de Friguiagbé, près de Kindia, en Guinée Conakry, qui compte aujourd’hui quelques sœurs de Maumont et deux jeunes Guinéennes.

Quelques particularités de notre monastère

Notre fondation en Guinée est une large ouverture vers la mission, et le continent africain. Nous avons un contact permanent avec nos sœurs, et à travers elles avec l’archevêché de Conakry et la paroisse de Kindia, qui œuvrent à l’évangélisation.
Nous participons aussi au Dialogue Interreligieux Monastique (DIM).

A propos

sdm_0012_ordre-benedictine

  • Fédération : du Cœur Immaculé de Marie
  • Diocèse : Angoulême
  • Province ecclésiastique : Poitiers

Contacter notre monastère

Abbaye Sainte-Marie de Maumont
16 190 JUIGNAC