Vie fraternelle

“La multitude des croyants n’avait qu’un cœur et qu’une âme” Ac. 4,32…

Chaque fondateur,  fondatrice d’Ordre a rappelé, à sa manière, la grâce et les exigences de la vie fraternelle selon l’Évangile : “Mon désir est que vous vous aimiez les unes les autres si bien que toutes les sœurs n’aient qu’un cœur et qu’une âme, alors le Saint Esprit habitera en vous” Ste Jeanne de France (Annonciade).

La vie fraternelle des moniales, en petite ou grande communauté selon les familles spirituelles, est un don de Dieu, don fragile, jamais acquis, toujours à recevoir et qui n’est fait “rien que pour aujourd’hui”.

Un espace de paix, mais pas  de repos ; d’Amour, mais pas de consolation sentimentale ; de liberté,  mais pas nécessairement de bien-être. Un chemin pour grandir en humilité et vérité ; pour s’ouvrir au pardon de Dieu et des sœurs ; pour apprendre à aimer et supporter, et en toutes choses, à vivre l’Évangile. C’est un lieu de combat et de joie qui permet de vérifier dans le concret quotidien l’authenticité de la vie en Dieu, tel “un concerto où chacun joue sa partition dans l’unité” Dom Dupont, osb.

“Soyez grandement communicatives, ouvertes et franches, cordiales et joyeuses” Ste Jeanne de Chantal.

C’est un partage de tout en communauté : des richesses, des dons, des limites, des faiblesses de chacune comme aussi des travaux et des tâches domestiques. “Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais entre eux, tout était commun” Ac.4,32.

Une joyeuse aventure !

Monastère Sainte-Claire à Nantes

.

Naissance de la vie monastique

desert311

En savoir plus

.

Les autres piliers de la vie monastique :

Prière personnelle et communautaire

En savoir plus

Silence et Solitude

carstmaur12_resize

En savoir plus

Lectio divina, étude, méditation

domlareunion5

En savoir plus

.

Travail

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En savoir plus