Monastère de la Visitation à La Roche sur Yon

vislaro fiche

Localiser

L’histoire de notre monastère

Notre communauté a été fondée à Dreux (Eure-et-Loir) en 1860, par le monastère de la Visitation d’Avignon. En un peu plus de 150 ans d’existence, nous en sommes à notre 4e lieu d’implantation.
En effet, le 9 juin 1940, les bombardements sur la ville de Dreux endommageaient le monastère et, dès le lendemain, les sœurs prenaient la route de l’exode. Elles ont trouvé refuge à Niort (Deux-Sèvres). En juillet 1941, elles arrivent à Vouvant, petit village du sud de la Vendée. En janvier 1945, Mgr Cazaux, alors évêque de Luçon, accepte que la communauté reste dans son diocèse, d’autant que les vocations y sont encore nombreuses.
En 1996, nouvelle étape : à La Roche-sur-Yon, les Clarisses, devenues trop âgées et trop peu nombreuses, décident de quitter leur monastère pour rejoindre une autre communauté de Clarisses à Nérac (Lot-et-Garonne). Mgr François Garnier, évêque de Luçon, nous propose de quitter Vouvant pour venir à La Roche-sur-Yon qui est la ville principale du diocèse. Après plusieurs mois de réflexion, nous optons pour le transfert, et celui-ci a lieu en novembre 1997.

Le monastère aujourd’hui

Notre communauté compte 16 sœurs, dont une réside à l’infirmerie de notre monastère de Thonon-les-Bains. Nous vivons, comme tout le monde, de notre travail, et des retraites des sœurs. Le principal travail rémunérateur est la confection, pour les boutiques de l’Artisanat monastique (Paris, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse et Rennes). Nous avons aussi notre petit magasin d’artisanat à l’entrée du monastère.

Comme tous les monastères de la Visitation, nous accueillons en clôture dames et jeunes filles qui souhaitent faire une halte de silence et de prière. Hors clôture, 6 chambres sont disponibles, ainsi qu’une maison de 4 chambres, avec jardin, où l’on peut être autonome, en particulier pour la cuisine.
Nous recevons aussi de petits groupes pour la journée.

Quelques particularités de notre monastère

Le réaménagement de l’espace liturgique, qui a été réalisé entre 2000 et 2009. À voir en particulier : dans “l’espace de gloire” (sur le mur derrière l’autel), le Christ ressuscité en bronze (sculpture de Madeline Diener), et la peinture murale (Monique Mansois), visibles sur ce site, à la page d’accueil de la Visitation.

A propos

visitandines

  • Fédération : France Nord
  • Diocèse : Luçon
  • Province ecclésiastique : Rennes

Contacter notre monastère

Monastère de la Visitation
36, rue Abbé Pierre Arnaud
85 000 LA ROCHE-SUR-YON