800 ans de fécondité spirituelle...

Lettre du Saint Père aux dominicains, à l'occasion du Jubilé du 8ème centenaire de la mort de Saint Dominique

800 ans de fécondité spirituelle…

800 ans de fécondité spirituelle...

800 ans de fécondité spirituelle...

800 ans de fécondité spirituelle… Avec toute la famille de l’Ordre des Prêcheurs, les moniales dominicaines de France accueillent avec reconnaissance la lettre du Saint Père aux dominicains, écrite à l’occasion du Jubilé du 8ème centenaire de la mort de Saint Dominique.

800 ans de fécondité spirituelle...Après avoir fêté le 8ème centenaire du premier monastère de moniales dominicaines (Prouilhe, 1206-1027), et celui de la fondation de l’Ordre (1216), l’Ordre des Prêcheurs et l’Église entière, célèbre cette année le 8ème centenaire de la naissance à la vie éternelle du « Prédicateur de la grâce » (cf. PG 8). Sa mort n’a pas mis fin à son charisme ni à sa mission, qui continuent à se manifester dans « la riche variété de la famille dominicaine » « qui embrasse tous les états de vie dans l’Église » (PG 1 et 7).

Le Pape François a saisi l’occasion de ce jubilé pour écrire à l’Ordre des Prêcheurs, le 24 mai dernier, une lettre « inspirante et encourageante », selon les mots du frère Gerard Francisco Timoner, O.P., maître général de l’Ordre.
Le Saint Père souligne que c’est en répondant à son appel à la sainteté dans la communion vivante de l’Église que Saint Dominique a répondu aux besoins de son temps (cf. PG 2). Mais il insiste sur « l’éternelle actualité de la vision et du charisme de saint Dominique » et sur ses conditions : revenir sans cesse à « la lumière de l’Évangile et à l’amour miséricordieux du Christ » qui se reçoit « en silence au pied de la Croix ».

800 ans de fécondité spirituelle...

Lire la suite...

800 ans de fécondité spirituelle… Dans son article : Dominique, prêcheur de la grâce, Sœur Marie TRAINAR, O.P, du Monastère de Langeac, réfléchit sur cette actualité, au sens d’« efficacité dans l’écoulement du temps ordinaire ». En effet, « si l’émergence d’un charisme est toujours datée et circonstanciée, lorsqu’il est porté par la sainteté, celle-ci le revêt de la puissance de la vie divine qui ne connaît pas de fin ; il peut dès lors durer et fructifier».

800 ans de fécondité spirituelle...« Faire mémoire de saint Dominique, qui se voulut frère, au moment où le Pape François vient d’offrir au monde l’encyclique “Fratelli tutti”, [apparaît alors comme] un clin d’œil de la Providence ». Un clin d’œil riche d’enseignements que Sr Marie nous aide à relever car « l’Église a encore toujours besoin de prêcheurs de la grâce ».
« La contribution la plus précieuse de l’Ordre à la fraternité universelle vient tout simplement de la “vie commune” que Dominique a désirée, instituée et vécue. »
« La fraternité est au cœur de notre propos de vie », souligne aussi Sr Lioba, O.P, du Monastère de Prouilhe, « elle est notre première forme de prédication ».

PG = Prædicator gratiæ, Lettre du pape François aux dominicains, 24/05/2021.
(Lire la réponse du fr. Timoner, O.P.
Page de l’Ordre des Moniales dominicaines.

In our Orders