Au Monastère des Bénédictines de St-Thierry, retraite spirituelle 16-19 août 2018

Retraite avec Madeleine Delbrêl, prêchée par le P. Gilles FRANÇOIS

Au Monastère des Bénédictines de St-Thierry, retraite spirituelle 16-19 août 2018

picto bénédictines

« Quand tu ne peux pas danser, fais danser ton âme »*

Née en 1904 en Dordogne, Madeleine Delbrêl arrive à Paris avec sa famille en 1916. D’éducation soignée, elle se définit alors comme “strictement athée”… jusqu’à l’expérience de la rencontre avec Jésus-Christ en 1924 : « Madeleine est allée jusqu’au bout du Rien en attendant que pour elle Dieu soit le “Tout” » (J. Loew).
Éprise d’absolu, elle renonce pour sa famille à devenir carmélite, choisit de servir Dieu au cœur de la société et s’installe avec deux amies à Ivry comme assistante sociale de la Mairie. Là, jusqu’à sa mort en 1964, elle s’investit au service des familles ouvrières, collaborant avec les élus communistes de cette banlieue populaire.

Cette femme engagée dans la société et la Mission Ouvrière, qui ne craignit pas de se compromettre avec l’incroyance, fut aussi une mystique proche du Carmel, appuyée sur une grande cohérence de vie, une obéissance totale à l’Église et un grand humour (« Si on te compte pour du beurre, n’oublie pas que sans beurre la cuisine brûle ! »*).
* extraits de : Alcide, guide simple pour simples chrétiens.

Inscriptions auprès de la sœur hôtelière :
tél. 06 71 39 40 25
hotellerie.st-thierry1@orange.fr

Page des Bénédictines de St-Thierry

Dans nos communautés