Monastère Sainte-Claire à Nantes

clanantes7bis

Localiser

L’histoire de notre monastère

Arrivées à Nantes en 1457, les clarisses sont assez nombreuses en 1488 pour fonder le monastère de Dinan. En 1662, la communauté va remonter le monastère d’Hesdin en Artois. Mais, en 1792, des sœurs sont emprisonnées, d’autres trouvent refuge chez des particuliers. En 1859, six clarisses viennent du monastère de Marseille pour reconstituer la communauté de Nantes. Celle-ci avait repris son essor quand arrive l’ordre d’expulsion en 1911. Après six ans d’exil près de Turin, les sœurs prennent le chemin du retour. Une fois encore, les recrues affluent et permettent de refonder le monastère de Reims en 1933, de renflouer celui de Montbrison en 1936 et celui de Perpignan en 1939. En 1969, deux sœurs s’envolent pour contribuer à la fondation de Madagascar.

Le monastère aujourd’hui

Composée d’une trentaine de sœurs de 23 à 91 ans la communauté du Monastère Sainte-Claire à Nantes mène, comme toutes les clarisses, une vie fraternelle dans la simplicité et la joie où les temps de prière alternent avec les partages fraternels et les divers travaux. À Nantes entretien du monastère et du jardin, cuisine, soin des sœurs âgées, reliure, imprimerie, ornements liturgiques, accueil de groupes, etc., permettent de mettre en valeur les différents dons et aptitudes.

Quelques particularités de notre monastère

Situé au cœur de la ville, le monastère est fréquenté par de nombreux nantais et est très en lien avec toute la famille franciscaine. La communauté a maintenant des filles, petites-filles et arrière-petites-filles non seulement en France, mais aussi en Afrique et à Madagascar. Aujourd’hui, le monastère poursuit sa route, enrichi par la présence de sœurs gabonaise et malgaches.

A propos

sdm_0012_ordre-benedictine

  • Fédération : St Damien
  • Diocèse : Nantes
  • Province ecclésiastique : Rennes

Contacter notre monastère

Monastère Sainte Claire
20, rue Molac, BP 51619
44 016 NANTES Cedex 1